Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

L'ail n'apporte pas seulement une chaleur épicée à la table. Sa seule présence dans le jardin protège les plantes voisines des ravageurs et des maladies. Il vaut donc toujours la peine de planter le cric botanique de tous les métiers. Apprenez tous les facteurs de croissance importants.

A quand la plantation ?

L'ail développe son optimum lorsqu'il est planté en octobre. Ceux qui manqueront cette date auront une autre chance en février. La récolte est alors un peu plus petite car les tubercules perdent du volume.

À quoi devrait ressembler l'emplacement ?

Les jardiniers expérimentés proposent les conditions de site suivantes pour que l'ail puisse développer tout son arôme :

  • un endroit ensoleillé, chaud et abrité
  • sol nutritif, humique, meuble et frais
  • de préférence limono-sableux, sans risque d'engorgement

L'ail trouve également les conditions idéales pour une belle pousse en bac ou en jardinière (16,99 €) sur un balcon ensoleillé, de préférence côté sud de la maison.

Quelles plantes conseillez-vous ?

Les excellents semis doivent être aussi frais que possible. À cet égard, vous devriez plutôt vous fier aux offres des détaillants spécialisés. Coupez un oignon en plusieurs clous de girofle et laissez-les sécher quelques jours. Triez les gousses d'ail décolorées.

Si vous préférez semer des graines, se lier d'amitié avec un jardinier d'ail est désormais payant. Demandez juste des oignons de printemps.

Comment l'ail est-il planté avec succès dans le jardin?

Toute personne qui respecte les instructions suivantes a les meilleures chances d'obtenir une récolte d'ail riche :

  • Ratisser le sol au site de plantation et désherber méticuleusement
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez travailler du compost de jardin tamisé dans la motte
  • planter les gousses d'ail à 6-7 cm de profondeur dans le sol
  • Les graines d'ail pénètrent deux fois moins profondément dans le sol

Plantez l'ail à 15-20 cm de distance afin de pouvoir ensuite ratisser, fertiliser et arroser librement. Un espacement des rangées de 45 à 50 cm simplifie également l'entretien.

L'ail s'entend-il avec toutes les plantes voisines ?

L'ail est considéré comme une aide naturelle dans la lutte contre les ravageurs et les maladies. Bien sûr, toutes les plantes du jardin ne bénéficient pas de ce mécanisme de protection.

  • Les bons voisins sont : les fraises, les carottes, les concombres, la betterave, le persil
  • Les mauvais voisins sont : tous les types de choux, pois, haricots, poireaux

Quelles mesures de soins sont importantes?

Le soin de l'ail se limite à 3 aspects centraux :

  • garder le sol constamment humide
  • fertiliser avec du compost tous les 14 jours
  • ratisser et arracher régulièrement les mauvaises herbes

Quand l'ail est-il prêt à être récolté ?

Quelle que soit la saison de plantation que vous choisissez, l'ail sera prêt à être récolté en août. Au plus tard lorsque les fleurs se fanent, vous devez retirer les bulbes du sol. Si vous ne pouvez pas attendre, vous pouvez récolter votre ail du jardin avant qu'il ne fleurisse. Dans ce cas, cependant, il n'y a pas d'oignons reproducteurs disponibles pour la propagation.

trucs et astuces

Bien que l'ail soit entièrement rustique, un sol chaud contribue grandement à améliorer la qualité des cultures. Si vous étalez un film de paillage après la plantation, la chaleur du soleil reste plus longtemps dans le sol au profit de bulbes d'ail nutritifs.

GTH

Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

Catégorie: